Ma façon d’appréhender la composition des produits cosmétique

Prendre soin de soi c’est bien, faire attention à ce qu’on utilise c’est encore mieux. Comme vous le savez, si vous me suivez, j’apprends à lire et à décrypter la composition de ce que j’achète en matière de soins pour savoir ce que je mets sur ma peau ou mes cheveux. Ils existent sur la blogosphère une multitude d’articles sur comment lire les compositions INCI et sur les composants à éviter. Moi j’ai envie de faire les choses différemment ! J’ai remarqué qu’il y avait un vrai malentendu sur les termes « naturel » et « biologique » qui sont tout à fait différents. Il faut aussi faire la différence entre substance chimique et substance chimique de synthèse ! Je vais essayer de vous faire un topo sur tout ça, à ma façon, pour que vous puissiez y voir plus clair et je vais aussi vous donner mon astuce pour lire clairement les compo’.

Cosmétique bio ou naturel ?

ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (2)Un produit naturel est un produit composé uniquement de substances végétales ou minérales (on est d’accord les substances animales sont carrément à éviter). L’adjectif « biologique » est attribué au produit ayant des composants issus de l’agriculture biologique qui refusent l’usage de produits chimiques de synthèse. Ce genre de culture a l’avantage de ne pas polluer les sols et les écosystèmes environnants avec des produits chimiques de synthèses ce qui permet de préserver l’intégrité de la nature. Pour savoir si un produit est biologique, il faut que celui-ci possède un label. Il en existe pas mal mais voici quelques exemples : les labels Cosmebio, le label Ecocert, AB agriculture biologique et Fairtrade.

ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (2)Pourquoi un produit bio et naturel est mieux qu’un produit « chimique » ? La peau est l’un des organes le plus important de notre organisme car elle représente une barrière entre le monde extérieur et notre corps. La peau peut aussi être assimilée à une… passoire ! Elle bloque certaines choses mais peut aussi laisser passer certaines substances. Les produits chimiques de synthèses ne sont pas des substances que le corps peut gérer. Le fait d’en appliquer quotidiennement sur le corps peut entraîner des troubles hormonaux, des maladies chroniques, des allergies, une baisse de la fertilité, pas mal de trucs pas cools quoi…

Mais au fait… C’est quoi la différence entre une substance chimique et un produit chimique de synthèse ? L’eau, le sel, le sucre, l’huile ce sont des substances chimiques tout comme l’alcool, le paraben, les acides,… Un produit chimique de synthèse est une substance créée artificiellement par l’homme. Utilisé un produit naturel pur est beaucoup plus coûteux que d’utiliser son analogue de synthèse et c’est bien pour ça que les fabricants de cosmétiques les utilisent. On peut créé des parabens de synthèse, de l’alcool de synthèse, enfin beaucoup de choses.

La liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients)

ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (3)Sur tous les produits cosmétiques se trouve la liste d’ingrédients qui le constitue et cette liste est régis par la nomenclature INCI. Cela signifie que les ingrédients sont classés dans un ordre décroissant de quantité. Par exemple : dans pas mal de composition l’eau est en tête de liste. Cela signifie qu’il est l’ingrédient le plus présent dans le produit. Quand j’essaie de déterminer si une compo est naturelle ou pas, je relativise : si tous le début de la liste est naturel mais qu’il y a un produit chimique de synthèse à la fin ce n’est pas la fin du monde. Dans cette il est très facile de lire les susbtances naturelles car elles sont le plus souvent notées en latin ou en anglais.

Les ingrédients à « éviter »

ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (3)BHA et BHT :

Que sont-ils ? Ce sont des conservateurs antioxydants utilisés en cosmétique mais aussi dans l’alimentaire. Ils peuvent occasionner des allergies, des troubles hormonaux et son potentiellement cancérigène si l’exposition à ces substances est prolongée. Ce sont aussi des substances nocives pour l »environnement aquatique.

Comment les retrouver ? On les retrouve dans la liste sous le nom de Butylhydroxyanisol et Butylhydroxytoluène. Cherchez les préfixes -hydroxyanisole, -metoxyphenol, -hydroxytoluene, -butylphenol.

Colorants CI :

Que sont-ils ? Ce sont des colorants dérivés du goudron de houille qui est un mélange de produits chimiques dérivés du pétrole. Leur teneur en métaux lourds et en aluminium leur confèrent un potentiel cancérigène assez important, d’autant plus que l’aluminium est toxique pour le cerveau. Ils ne sont pas autorisés dans l’alimentation mais le sont dans les cosmétiques comme le rouge à lèvres.

Comment les retrouver ? Ils sont principalement toujours notés CI + 5 chiffres. Attention tout de même car certains colorants naturels sont aussi notés de cette façon dans les listes.

DEA ou diéthanolamine :

Que sont-ils ? Ce sont des agents utilisés pour rendre les produits de beauté crémeux, mousseux et pour ajuster le pH. Ils peuvent causer de fortes démangeaisons de la peau ou des yeux et être responsable de certains cancers (peau, thyroïde et foie). On les retrouve dans les savons, shampooings et démaquillants.

Comment les retrouver ? En cherchant les ingrédients suivis de DEA comme cocamide DEA, lauramide DEA, oleamide DEA, myristamide DEA ou ce qui finis par -lamine.

Dibutyl Phthalate :

Que sont-ils ? Ce sont des esters utilisés dans les produits pour ongles comme solvants ou plastifiants mais aussi dans les parfums. L’Union Européenne classe cette substance comme étant un potentiel perturbateur endocrinien (interférence sur les fonctions hormonales) et un produit toxique pour la reproduction (effet néfaste sur les enfants à naître). C’est d’ailleurs pour cela qu’on conseille aux futures mamans de ne pas utiliser de vernis.

Comment les retrouver ? Ils sont notés normalement DIBUTYL PHTHALATE dans les compositions.

Le formaldéhyde :

Qu’est-il  ? C’est une substance libérée via certains ingrédients en tant que conservateur dans de nombreux types de cosmétiques mais aussi présente dans les vernis à ongles. Il est classé comme cancérigène sévère et est dangereux surtout inhalé. Il peut irriter la peau et les yeux ou devenir un déclencheur d’allergies.

Comment le retrouver ? Il est libéré à cause du DMDM Hydantoin, Diazolidnyl Urea, Imidazolindinyl, Methenamine, Quaternium-15 et Sodium hydroxymethylglycinate.

Le paraben PETROCHIMIQUE :

Qu’est-il ? C’est un agent de conservation largement utilisé dans les produits de beauté. Les parabens pénètrent facilement dans la peau et se retrouvent dans le sang et les organes. Ils sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et cancérigènes (cancer du sein par exemple). Par contre, il faut savoir que le paraben existe à l’état naturel et que c’est une substance très bien assimilée par le corps humain ! Il y en a beaucoup dans les fruits pour les empêcher de pourrir trop vite (fraise, raisin, mûre,…) Ce paraben-là ne doit surtout pas être mis en commun avec le parabène issu de la pétrochimie.

Comment le retrouver ? Il suffit de chercher le préfixe -paraben : Methylparaben, Butylparaben, Propylparaben, Isobutylparaben, Ethylparaben,…

Le parfum :

Qu’est-il ? Le parfum est un mélange de produits chimiques que l’on retrouve dans pratiquement tous les produits de beauté. Plusieurs ingrédients utilisés dans les parfums peuvent être irritants, allergènes, causes de migraines et de symptômes asthmatiques. C’est aussi une substance dangereuse pour l’environnement et les organismes aquatiques.

Comment le retrouver ? C’est très simple, il suffit de chercher le terme Fragrance.

Les PEG ou PPG :

Que sont-ils ? Ce sont des composés à bases de pétroles utilisé comme base, épaississants, solvants, adoucissant et excipients dans les produits de beauté. Ils contiennent du 1,4-dioxane qui est un agent cancérigène qui ne se dégrade pas. Le PEG en lui-même peut être toxique et irritant s’il est appliqué sur une peau lésée.

Comment les retrouver ? Normalement ils sont notés tel quel PEG- ou PPG- suivi de chiffre ou d’un nom mais on peut aussi Polyethylene Glycol, Propylene Glycol.

Le Petrolatum :

Qu’est-il ? C’est une gelée d’huile minérale (= gelée de pétrole) utilisé comme humectant dans les produits hydratants et dans les soins capillaires. Le corps gras forme un film sur la peau et l’éttouffe. C’est un produit toxique et cancérigène pouvant occasionner des irritations cutanées et des allergies.

Comment le retrouver ? Il se cache sous les noms comme Mineral Oil, Petroleum Distillates, Petrolatum, Soft Paraffin, …

Les siloxanes :

Que sont-ils ? Ce sont des ingrédients à base de silicone utilisés pour adoucir, assouplir et humidifier dans les soins pour cheveux, visages et corps. Les siloxanes sont toxiques, potentiellement cancérigènes et nocifs pour les organismes aquatiques. Ce sont aussi des perturbateurs endocriniens pouvant affecter les fonctions reproductrices.

Comment les retrouver ? Cherchez les noms comme Cyclotetrasiloxane, Cyclopentasiloxane, Cyclohexasiloxane, Cyclomethicone, Diméthicone, Polydiméthylsiloxane et en général les substances se terminant par -siloxane et -cone.

Le SLS :

Qu’est-il ? Le sulfate laureth de sodium est un détergent et agent moussant utilisé dans les nettoyants de tous genres comme le liquide vaisselle mais aussi dans les shampooings et nettoyants pour visage ! Il est, tout comme les PEG potentiellement, cancérigène et il ne se dégrade pas une fois rejeté dans la nature. Cette substance irrite aussi les yeux et les peaux sensibles.

Comment les retrouver ? Cherchez dans la liste Sulfate Lauryl Sodium et Sodium Sulfate Laureth.

Le Triclosan :

Qu’est-il ? C’est un agent conservateur et antibactérien présent dans les nettoyants. Il pénètre facilement dans l’organisme et est du coup un perturbateur hormonal. C’est aussi un composé toxique et cancérigène sur de longues périodes.

Comment le retrouver ? Cherchez les noms Triclosan, Cloxifenolum, Irgasan, Lexol 300, Aquasept, Gamophen et TCL.

Le site magique !ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (4)

ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (1)Bon j’avoue qu’une fois qu’on sait quoi éviter, c’est un peu chiant et compliqué de décrypter en entier une composition et de savoir exactement ce que l’on applique sur notre visage. Le site La Vérité Sur Les Cosmétiques simplifie grandement la vie ! Pratiquement tous les ingrédients utilisés en cosmétiques y sont référencés et classés en fonction de leur effet sur l’organisme. Un ou plusieurs smile sont attribués pour les composants naturels et chimiques qui n’ont pas d’effets nocifs sur l’homme ni sur l’environnement. Un émoticône triste par contre indique que l’ingrédient est à éviter et qu’il n’est pas sûr. Il peut aussi y avoir un entre-deux : cela veut dire que l’ingrédient est supporter par l’organisme mais pas forcément par l’environnement. Il vous suffit de rentrer les 3 premières lettres de l’ingrédient et de chercher dans la liste pour savoir ce qu’il vaut !

De la réflexion !

ma-facon-dapprehender-la-composition-des-produits-cosmetiques (4)Je trouve ça bien de s’inquiéter de l’origine des composants qu’on utilise tous les jours mais il ne faut pas devenir un mouton ! Je pense qu’il ne faut pas se dire « Okay, j’arrête d’utiliser tout ça même si je ne sais pas pourquoi ». Ce que je trouve important c’est de faire ses propres choix en fonction de sa propre peau et de ses convictions ! Je vais prendre un exemple avec les silicones : j’ai personnellement arrêté de les utiliser car ma peau et mes cheveux ne les supportaient pas mais je sais qu’il y a des personnes qui les tolèrent très bien et les apprécient et ces personnes ne sont pas à blâmer.

Il y a des choses que j’évite plus que d’autres. Quand j’achète un produit je regarde en premier s’il y a du silicone, des PEG et des métaux comme l’aluminium. Pour ce qui est du paraben, des SLS et du parfum, cela ne me dérange pas énormément. Je regarde par contre les proportions : si je vois qu’en tête de liste il n’y a que de l’huile minérale ou un composant pétrochimique j’évite de l’acheter. Je suis toujours contente de trouver des bons produits naturels mais je ne me décompose pas lorsqu’une compo est un peu « souillée ». Je ne suis pas une maniaque de la compo’ et je l’assume. En gros, c’est chacun son choix et cela ne sert à rien de suivre bêtement les autres ! 🙂

J’espère que cet article vous a aidé et/ou va vous permettre de mieux comprendre la composition des produits de beauté ! Dites-moi ce que vous en pensez, comment vous aborder le sujet au quotidien et si c’est quelque chose d’important ou pas pour vous de faire attention aux compo’ ! 🙂

Source : Wikipédia, http://www.sabotage-hormonal.org/, http://www.laveritesurlescosmetiques.com/, www.slow-cosmetique.org/, ww.davidsuzuki.org/.